Facteurs de risque extrinsèques

Quatre facteurs extrinsèques 1, 24 sont les plus fréquemment signalés comme risques de lésion tissulaire :

  1. la pression 1, 24 ;
  2. le cisaillement1, 24, 25, 26 ;
  3. le microclimat de la peau1, 27 (chaleur et humidité) ;
  4. la force de friction1 (cet élément figure depuis longtemps dans cette liste, il est désormais évalué indépendamment et les plaies sont décrites comme étant des plaies de friction).

C'est souvent l'association de ces forces qui constitue le risque le plus élevé chez un patient vulnérable. Ces forces créent une contrainte et une tension qui affectent l'irrigation sanguine et les mécanismes cellulaires essentiels à un fonctionnement normal. Elles conduisent à une déformation tissulaire dans les tissus mous, adipeux, conjonctifs et musculaires. A l'examen clinique, on constate généralement des forces non uniformes et la présence fréquente de forces de cisaillement. L'âge, le mode de vie et les maladies chroniques peuvent affecter la capacité à répondre à ces forces.