Soulagement de la pression

Soulager la pression est un élément clé du traitement d'une escarre. Si on ne tient pas compte de ce facteur, le traitement de la plaie pourrait être au mieux compromis et au pire inefficace. Mettre à disposition des supports de soulagement de pression adaptés tels que des béquilles ou un fauteuil roulant favorise la suppression de la pression au niveau local. Mais dans la plupart des cas cela reste difficilement réalisable et, au mieux, les patients se voient obligés de réduire leurs activités, en particulier les patients atteints de plaie chronique. Écouter le patient et convenir avec lui d'une solution raisonnable reste la meilleure approche. Il est presque impossible de parvenir à un soulagement total de la pression (c'est-à-dire zéro pression sur la zone concernée) avec la plupart des appareils actuellement utilisés, et notamment sur les points d'appui du pied. Réduire la pression plutôt que de l'éliminer complètement reste donc un objectif plus réaliste.

 

Les articles scientifiques comparant les méthodes courantes de soulagement de la pression sont malheureusement peu nombreux. L'International Working Group on the Diabetic Foot8 recommande toutefois de mettre en place une botte plâtrée à contact total (Total Contact Cast, TCC) pour traiter les UPD plantaires neuropathiques non ischémiques non infectés. Si l'on se réfère à l'ensemble des données disponibles, cette méthode semble être la plus efficace. Si elle ne peut être envisagée, le groupe recommande chaussures et bottes plâtrées.
En cas d'ulcère neuro-ischémique, la botte Scotchcast peut être employée9. Dernièrement, des techniques de plâtre synthétique semi-rigide impliquant l'utilisation de pantoufles plâtrées et de bottes plâtrées ont été testées dans le traitement des ulcères du pied neuropathiques et neuro-ischémiques10. Les pansements absorbants en feutre perforés adhésifs, adhérant directement à la peau, ne sont pas conseillés dans la prise en charge des ulcères du pied pour une question de lutte contre les infections.

Les plâtres peuvent être remplacés par des ambulateurs amovibles. Cependant, la nature amovible de ces dispositifs les rend moins efficaces. Pour cette raison, l'IWGDF propose de les transformer en appareils fixes, afin d'obtenir des pourcentages de guérison comparables à ceux observés avec les plâtres à contact total.

En cas d'ulcère, il est préférable d'éviter les chaussures thérapeutiques (chaussures orthopédiques en magasin ou sur mesure), mais les cas très complexes ne laissent pas toujours de choix. Lorsqu'une déformation significative est constatée ou que la biomécanique du pied ou de la jambe est gravement altérée, l'alternative consiste à employer un ambulateur amovible sur mesure.

Le choix final d'une méthode de soulagement ou de réduction de la douleur donnée dépend des résultats obtenus et de divers facteurs, dont la simplicité d'utilisation, la sécurité et l'adéquation à l'exécution des activités (positions allongée et assise et transferts). Enfin, la méthode sélectionnée doit être compatible avec le pansement choisi (les pansements contribuent à la protection du pied, mais ne soulagent pas la pression).