Skip to Main Content
Je recherche

Objectifs

Définir si les différents types de pansements étaient associés à la douleur et au stress ressentis par les patients souffrant de plaies chroniques.

Méthodes

  • Cette étude préliminaire a été menée pour identifier les différences entre les niveaux de douleur et de stress rapportés associés à l'utilisation de pansements traditionnels et atraumatiques dans le traitement de patients souffrant de plaies chroniques.
  • Les outils d'évaluation psychologique suivants ont été déployés :
    • L'échelle de stress ressenti (PSS)
    • L'inventaire d'anxiété état-trait (STAI)
    • Une échelle numérique d'évaluation du stress
  • Lors des changements de pansements, les questionnaires PSS et STAI ont été lus à haute voix à chaque patient et les réponses formulées à l'oral ont été enregistrées par un membre de l'équipe de recherche.

Résultats

  • Sur 49 patients souffrant de plaies chroniques, 53% étaient des hommes (n=26) et 47% des femmes (n=23). L'âge variait de 38 à 95 ans, pour un âge moyen de 69,1±14,1.
  • Des plaies à l'étiologie variée ont été traitées à l'aide de pansements atraumatiques, comme Mepilex®, ou de pansements traditionnels comme Biatain®* ou Aquacel®* Ag, (Tableau 1).

*Aquacel est une marque déposée de ConvaTec Inc. Biatain est une marque déposée de Coloplast A/S.

Tableau 1. Étiologie de la plaie

Type de plaie Atraumatique n(%)  Traditionnel n(%)
Ulcère veineux de la jambe 3 (30%) 5 (13%)
Autre ulcère de la jambe 2 (20%) 5 (13%)
Ulcère du pied diabétique 1 (10%) 15 (38%)
Autre ulcère du pied 4 (40%) 8 (21%)
Autre plaie chronique - 6 (15%)
Total 10 39

Tableau 2. Scores psychologiques et physiologiques moyens de douleur et de stress chez les patients bénéficiant de pansements atraumatiques et traditionnels

Mesures de la douleur / du stress Atraumatique  Traditionnel
STAI 38,40 ± 15,62 33,1 ± 11,16
PSS 24,60 ± 10,08 22,72 ± 9,17
Note pour la douleur 1,43 ± 0,98* 3,66 ± 3,13*
Note pour le stress 2,00 ± 0,58* 3,63 ± 2,66*
Rythme cardiaque 69,11 ± 7,53 75,62 ± 14,05
Fréquence respiratoire 16,86 ± 8,17 16,09 ± 1,95
Pression systolique 125,70 ±  12,23 137,82 ± 17,03
Pression diastolique 64,22 ± 11,56 69,13 ± 12,91
Réflexe psychogalvanique 19,76 ± 5,42* 33,15 ± 16,32
Cortisol salivaire 0.,13 ± 0,03 0,17 ± 0,09

*Différence entre les groupes significative sur le plan statistique à p inférieur à 0,05

STAI = Inventaire d'anxiété état-trait ; PSS = Échelle de stress ressenti

diagramme - comparaison de Mepilex avec d'autres pansements Fig 1. Notes de douleur et de stress autodéclarées par les patients bénéficiant de l'application de pansements atraumatiques et traditionnels dans le cadre du traitement de leur plaie.
  • Outre une hausse des indicateurs physiologiques du stress chez les patients bénéficiant de pansements traditionnels, la sévérité autodéclarée des épisodes aigus de douleur et de stress a également révélé des niveaux de douleur et de stress plus élevés lors des changements de pansements pour le groupe pansements traditionnels (Figure 1).

  • Les scores de stress obtenus avec le PSS et le STAI étaient relativement proches chez les patients des deux groupes. Les scores PSS moyens étaient de 24,60±10,08 chez les patients bénéficiant de pansements atraumatiques et de 22,72±9,17 chez les patients traités avec des pansements traditionnels, pour un score PSS maximum de 56.

  • Les patients traités à l'aide de pansements atraumatiques ont présenté un score moyen d'anxiété sous-jacente de 34,90±11,41 et de 38,40±15,62 pour l'anxiété aiguë ressentie lors des changements de pansements. En comparaison, le groupe pansements traditionnels a révélé un score moyen de 33,21±11,20 pour les signes d'anxiété et de 33,31±11,16 pour l'anxiété aiguë lors des changements de pansements avec le questionnaire STAI, pour un score maximum de 80.

  • Les niveaux moyens de stress sous-jacents exprimés par les patients ont atteints un score de 24,60 ± 10,08 (groupe pansements atraumatiques) et de 22,72 ± 9,17 (groupe pansements traditionnels) avec l'PSS, et un score de 34,90 (groupe pansements atraumatiques) et de 33,21 (groupe pansements traditionnels) sur le STAI.

  • Ces chiffres suggèrent que, même si les épisodes aigus de douleur et de stress étaient bien inférieurs chez les patients bénéficiant de pansements atraumatiques, les facteurs associés au vécu des patients souffrant d'une plaie chronique peuvent contribuer aux sentiments sous-jacents et persistants de stress et d'anxiété.
Sélectionner une zone

Sélectionnez votre zone 

Mölnlycke Fermer

Confirmation professionnel de santé

Les informations contenues dans la page que vous êtes sur le point de consulter sont exclusivement destinées aux professionnels de santé. En cochant la case ci-dessous, vous confirmez être un professionnel de santé.