Skip to Main Content
Je recherche

Prévention des escarres

Le coût du traitement des escarres représente 3,6 fois celui de leur prévention  . L'efficacité clinique, scientifique et financière associée à l'adoption de protocoles de prévention des escarres éprouvés étant largement établie    , nous nous concentrons sur des moyens d'exploiter les bonnes pratiques et de soutenir les professionnels de santé dans le domaine de la prévention. Nous organisons également des activités éducatives et fournissons le soutien d'experts.

Principaux aspects de la prévention des escarres

Les pratiques standards visant à prévenir les escarres comprennent :

  • Une évaluation des risques pour identifier les patients « à risque » (cette démarche implique généralement l'utilisation d'un outil d'évaluation des risques [échelle de Braden par exemple] associée à un examen de la peau)
  • Un examen de la peau et des tissus pour détecter les signes précoces de lésions de pression
  • Un soin cutané préventif pour promouvoir l'intégrité de la peau et la protéger des lésions (garder la peau propre et sèche contribuera à maîtriser le microclimat)
  • L'utilisation de surfaces de support pour réduire l'ampleur de la pression
  • L'élévation de la tête du lit selon une inclinaison de 30 degrés ou moins pour réduire le risque de cisaillement
  • L'utilisation de pansements prophylactiques sur les régions fréquemment exposées aux frictions et au cisaillement (le sacrum, le talon par exemple)  
  • Le retournement et le repositionnement des patients pour réduire la durée de pression 
  • Une alimentation et une hydratation satisfaisantes pour préserver la tolérance des tissus à la pression    

Pansements prophylactiques

Les pansements prophylactiques portés dans des régions à haut risque occupent une place centrale dans les protocoles de prévention. Un guide international des pratiques cliniques   recommande aujourd'hui d'envisager l'application d'un pansement hydrocellulaire en polyuréthane dans les régions à haut risque pour la prévention des escarres.

Les résultats de plusieurs études, notamment des essais contrôlés et randomisés, démontrent que ces pansements sont efficaces dans la prévention des escarres au niveau du sacrum et du talon  . Ils permettent de lutter contre les quatre facteurs extrinsèques responsables des escarres – en réduisant le cisaillement, en répartissant la pression, en limitant les frictions et en maintenant un microclimat optimal       .

Systèmes de retournement et de positionnement

Le repositionnement du patient est un aspect important des protocoles de prévention   . Plusieurs options sont disponibles pour protéger la tête, le sacrum et le talon en maintenant le patient en position et en redistribuant la pression pour soulager les points de contrainte, par exemple :

  • les systèmes de retournement et de positionnement qui facilitent le travail de déplacement des patients par le personnel hospitalier, réduisent l'effort physique requis et minimisent le risque de blessures pour le personnel   
  • les dispositifs de positionnement fluidisés qui s'adaptent facilement à toutes les formes et maintiendront le patient dans la position voulue jusqu'au prochain repositionnement programmé   
  • les chaussures de décharge du talon spécifiquement conçues pour le positionnement de la région à haut risque du talon   

Produits de soin de la peau

Les produits de soin de la peau jouent un rôle important dans la prévention des escarres, notamment :

  • Les nettoyants pour la peau, qui permettent de garder la peau propre
  • Produits Barrier® pour protéger la peau de l'humidité excessive et des irritants chimiques contenus dans les urines et les selles
  • Produits hydratants pour hydrater la peau sèche   

Produits Mölnlycke associés

'References'

Sélectionner une zone 

Sélectionnez votre zone